Centre d’Etudes et de Recherches en Administration Publique

Accueil du site - Revue Pyramides - Numéros parus - Pyramides n°24 - La communication publique en tension - "Parler neutre" ou "parler vrai" ? Polyphonie des discours sur les réseaux sociaux numériques : le cas des institutions européennes

Version intégrale sur revues.org

Résumé

Les réseaux sociaux numériques semblent offrir à leurs utilisateurs un dispositif d’expression à la fois personnalisé et institutionnalisé. Quelles conséquences pour l’institution et quel impact sur sa communication publique ? Cette recherche porte sur la production des discours sur les réseaux sociaux par les trois principales institutions européennes (Commission, Conseil, Parlement) et cherche à mesurer dans quelle mesure le réseau social numérique Twitter permet d’articuler différents registres de communication, en particulier le « parler neutre » de l’institution et le « parler vrai » de ses acteurs. Pour ce faire, la recherche construit une approche socio-discursive qui consiste à analyser les énoncés de l’institution à la lumière des discours sur les outils au moyen d’une série d’entretiens semi-directifs conduits avec les utilisateurs et la constitution d’un corpus de messages publiés sur Twitter. Elle montre que la parole publiée sur Twitter procède généralement à un gommage du politique et la communication y est consensuelle, notamment du fait d’une forme d’instabilité dans l’énonciation de l’émetteur qui aboutit à l’instabilité dans l’énonciation du message. Complexité du dispositif, contraintes du contexte et injonctions paradoxales dans son utilisation participent à cet état de fait.