Centre d’Etudes et de Recherches en Administration Publique

Version intégrale sur revues.org

Résumé

Il existe au sein des organisations publiques une diversité d’acteurs décisionnaires ce qui conduit à rendre les instruments informatiques incertains : différents acteurs légitimes projettent des aspirations incompatibles voire antagonistes sur les instruments élaborées dans une administration. A travers le « récit de vie » d’un progiciel de gestion développé au sein du service public de l’emploi français, cet article propose une approche des tensions attachées à la numérisation de l’action publique sous l’angle des divergences existantes entre gestion et management. Nous montrons alors que le cœur de cette incertitude réside dans une lutte pour la définition des missions attribuées par le haut commandement aux fonctions subordonnées, cadres intermédiaires et agents de premier niveau.