Centre d’Etudes et de Recherches en Administration Publique

Accueil du site - Revue Pyramides - Numéros parus - Pyramides n°24 - La communication publique en tension - L’institutionnalisation des communicateurs publics : vers une légitimation de ce groupe professionnel

Version intégrale sur revues.org

Résumé

La question de l’institutionnalisation des communicateurs publics ne va pas de soi. Au contraire, elle représente un processus complexe parce qu’il s’inscrit dans le temps, avec des acteurs et des niveaux sociologiques divers. Il participe à la reconnaissance d’un professionnalisme particulier notamment vis-à -vis des organisations fonctionnarisées en France, et des compétences spécifiques de plus en plus concernées par une dimension gestionnaire. Comment l’appréhender ? Ses enjeux de légitimation d’un champ professionnel visent à conforter et à pérenniser une zone d’expertise professionnelle, en forgeant une unification construite socialement, avec un activisme interactionniste qui se renforce dans le temps. L’enjeu est celui de l’institutionnalisation de ces fonctions qui se mesure de plus en plus en termes d’une professionnalisation qu’il faut caractériser, et d’une recherche de légitimation d’un groupe professionnel afin de conforter son existence et ses positions dans les organisations publiques. C’est un enjeu en tension.