Centre d’Etudes et de Recherches en Administration Publique

Accueil du site - Revue Pyramides - Numéros parus - Pyramides n°24 - La communication publique en tension - Entreprise publique, crise et communication : les cas de l’acciddent ferroviaire à Buizingen

Version intégrale sur revues.org

Résumé

La présente contribution propose une lecture processuelle de la communication de crise de l’entreprise publique Infrabel dans le cadre de la catastrophe ferroviaire de Buizingen du 15 février 2010. En mobilisant le modèle des flux de McPhee et Zaug, elle considère la communication de crise comme résultant d’un ensemble d’interactions sociales contribuant à produire et à reproduire l’organisation. L’étude de cas permet de révéler cette dynamique de production en soulignant notamment le renforcement de l’adhésion organisationnelle, l’activation et le développement des cadres et instruments de communication de crise, la division cognitive du travail et le positionnement de l’organisation dans son environnement institutionnel. Finalement, la contribution revient sur les principaux enseignements tirés de l’étude de cas et les atouts analytiques du prisme processuel dans l’examen des épisodes de communication de crise, tout en amenant à repenser le rôle du gestionnaire de communication de crise.