Centre d’Etudes et de Recherches en Administration Publique

Autres articles de cette rubrique

Recherche

Accueil du site - Revue Pyramides - Numéros parus - Pyramides n°20 - Copernic, dix ans après - Les identités : filtre d’interprétation et d’action dans le cadre des réformes de l’administration publique ? Giseline Rondeaux

Version intégrale sur revues.org

Résumé :

Au sein de la problématique de la modernisation de l’administration publique, notre propos s’intéresse à l’existence de liens entre un processus de réforme mis en œuvre dans une administration, et les identités organisationnelles.

Au moyen d’une analyse qualitative longitudinale de données collectées durant deux ans au sein d’un ministère fédéral belge, nous proposons de distinguer sept profils identitaires, caractérisés par la référence à une logique identitaire (logique de service public, de managérialisme public ou de pragmatisme) et leur positionnement par rapport à leur perception du contexte (congruence ou dissonance).

Au travers de notre étude de cas, notre hypothèse d’une co-structuration des identités organisationnelles et du processus de réforme de l’administration nous apparaît comme validée, ainsi qu’en témoigne l’hybridation des logiques identitaires en présence au sein de l’administration étudiée. Notre approche longitudinale révèle par ailleurs les processus de déplacement d’un profil à l’autre, et nous conduit à proposer un modèle des dynamiques identitaires contextualisé. Nous identifions en outre les facteurs susceptibles de produire des shifts identitaires, et le positionnement de chaque profil identitaire à l’égard du changement (1) tel qu’il est vécu et (2) de manière projective.